TOUR DU MONDE EN SAC À DOS, À DEUX

BEHIND THE KEYBOARD

Granada : les volcans Masaya et Mombacho - et un an de plus !


Après une semaine passée à Ometepe, nous nous sommes dirigés un peu plus dans le nord, à Granada,

avec Eva et Thom nos compagnons de voyage !

Granada est une très jolie ville coloniale : des murs colorés, de belles églises, des petits parcs... C'est plein de charme et très sympa ! On a aimé l'ambiance !

Petit bémol cependant : on voit beaucoup de personnes dans la rue "sniffer de la colle" dans des petites bouteilles en plastique. Nous n'avions jamais vu çà auparavant. La colle fait des ravages ici, et voir de très jeunes avec les yeux complètement perdus, c'est très choquant.

On a choisi une auberge près du grand marché : Hostal Esfinge. A la base, nous devions faire du CouchSurfing, mais on a changé d'avis après avoir vu notre "couch"... 4 murs en pierre/terre dans un quartier populaire, pas d'électricité, pas de toilettes, et un hôte pas avec nous...

Photos ci-dessous :

Pour ce qui est de notre programme sur ces 3-4 jours :

On est monté au sommet du Volcan Mombacho

C'est le gros volcan qui surplombe la ville, de plus de 1300m d'altitude. Sa dernière éruption date de 1570, depuis c'est devenu une réserve naturelle. Depuis Granada, il faut prendre le bus pour 10 Cordobas, payer 5$ pour monter puis 2$ pour se balader dans le cratère. La grimpette se fait sur une route goudronnée car on peut également monter en bus (pour quelques dollars de plus) et çà grimpe sévère ! Nos mollets ont pris cher, et c'était pas vraiment agréable ! Au sommet, la vue est top sur Granada, le lac, et les autres volcans du coin. En revanche, on ne voit rien du cratère, c'est plutôt une ballade tranquille dans la forêt.

On a vu de la lave au Volcan Masaya

Alors çà, c'était sympa ! Le volcan Masaya est à quelques kms de Granada. C'est un des volcans les plus actifs du Nicaragua. Sa particularité : un petit lac de lave dans le cratère, visible la nuit ! Le volcan n'est accessible qu'en voiture ou en bus, on est donc passé par un tour pour nous y rendre (18$).

On voit au fond de la lave en fusion, çà bulle, çà chauffe, ouhaou c'est impressionnant !! On vous met une photo, même si çà ne rend pas trop :

On a mangé du pain français et du fromage

La petite anecdote ! A Ometepe, on nous avait parlé d'une boulangerie française à Granada. Du coup, on s'est mis à la recherche de ce fameux boulanger, histoire de remanger du vrai bon pain ! Ici, le pain est "dulce" : çà ressemble plus à une brioche sucrée. Nous on était pas encore trop en manque, mais Eva et Thom qui sont en Amérique Centrale depuis plus de 5 mois, avaient hâte ! On a finalement trouvé Tignou (Michel), un canadien/français installé depuis longtemps au Nica, qui fabrique son pain au feu de bois ! On a partagé un thé de jamaïca avec lui, et on lui a acheté son super bon pain !

La deuxième découverte, surtout pour Fabien, c'est le Queso Fresco ! Un fromage sec qui ressemble un peu à de la Feta. Depuis Granada, il ne peut plus s'en passer !

J'ai pris un an de plus !

Et oui, 27 ans ! On a donc fêté çà autour du quelques bières Toña et des Nica Libre (Flor de Caña et coca) dans la Calzada, la rue touristique de Granada. On a aussi fumé des cigares. J'ai eu le droit à un petit dej typique Nica préparé par les copains : bananes plantains, frijoles (haricots rouges), riz, quezo fresco et humado, fruits... Un régal ! <3

C'était une bonne petite étape.

La situation du pays est toujours instable, on voit de plus en plus de petites manifestations à droite et à gauche, on entend des rumeurs de grosses grèves... On a beaucoup hésité à quitter le pays, mais on a finalement pris la décision de monter encore dans le nord, sur Léon.

On adore ce pays, et on n'a pas envie de le quitter de suite !

#Nicaragua #granada #volcans #TourDuMonde #Trek

157 vues

TOUR DU MONDE A VELO

BEHIND THE KEYBOARD