BEHIND THE KEYBOARD

TOUR DU MONDE EN SAC À DOS, À DEUX

Période du voyage : aout 2017

Budget TRANSPORT : 300€

PASS TRAIN : 7 jours voyage sur 1mois

-

Rencontres, surprises, galères...

L'AVENTURE INTERRAIL !

Eurotrip 2k17

notre tour d'Europe en train !

Cet été, nous avions décidé de faire des vacances "dans le coin" (i.e pas à l'autre bout du monde) et surtout de ne pas prendre d'avion mais d'utiliser un autre moyen de transport : le train ! Nous avions deux destinations au départ : Ozora, un festival en Hongrie, et Split en Croatie, pour une semaine de vacances avec les copains. Nous avons donc opté pour le pass interrail et construit nos vacances en fonction des trajets à parcourir pour rejoindre ces deux étapes, en 19 jours tout juste. Voici les infos de notre Eurotrip en train :

1. Notre Itinéraire

  • 1ère étape : Dijon > Ozora

 

Départ le 28 juillet à 18h. Arrivée le 29 juillet à15h30.

Oui, cela fait presque 24h de trajet...  Nous avons enchainé 7 trains, et deux bus, pour arriver à destination mais surtout, SURTOUT, nous avons passé notre première nuit non pas dans un wagon couchette réservé comme prévu, mais au niveau du wagon à vélos, par terre... Note pour les prochaines fois : ne pas laisser Mini réserver les couchettes sans vérifier les dates :p

De plus, les rails et la gare de Simontornya, la ville à laquelle nous devions descendre pour arriver au festival étant en travaux, nous avons du rallonger le trajet et prendre deux bus en plus pour arriver à destination.

On est fatigué d'avoir peu dormi et enchaîné les trains / bus, mais le trajet c'est super bien passé, on a rencontré du monde, les derniers transports au fin fond de la Hongrie avec tous les festivaliers nous ont remotivés... Et arriver aux portes du paradis à Ozora, çà redonne la pêche !

On vous en dit plus sur le festival prochainement !

  • 2ème étape : Ozora > Zagreb

 

Départ le 02 Août à 14h. Arrivée le soir à 21h. 

Un trajet pas évident... Difficile de quitter le festival et les copains, mais on a bien envie de se retrouver au calme ! Comme pour l'aller, nous sommes obligés de prendre un bus pour quitter Simontornya et reprendre le train dans une autre gare. Nous avons donc rejoins la gare de Dombóvár, sommes montés dans un train (vide) pour rejoindre Gyekenyes (çà vous parle ?!). Les Hongrois que nous rencontrions ne parlant pas anglais, nous ne savions pas vraiment à quel arrêt descendre, donc un peu de stress de s'endormir et se retrouver perdu dans la campagne Hongroise... Au final, on s'est retrouvé dans le bon train qui traverse la frontière en direction de Zagreb en Croatie, avec plein de jeunes voyageant avec Interrail : ouf.

 

  • 3ème étape : Zagreb > Plitvice > Split

 

Départ le 03 Août. Un journée à Plitvice (04/08). Arrivée à Split le 05/08 à 14h00.

Pour cette 3ème étape, on a triché un peu. On a préféré prendre 2 bus et faire un étape à Plitvice. Nous avions réservé les bus à l'avance via getbybus. Le réseau de bus est bien fait en Croatie, la gare de Zagreb super bien indiquée, et les chauffeurs s'arrêtent sur demande dans les petits villages aux alentours des lacs. Aucun problème pour voyager avec ce transport.

De Zagreb à Plivitce, il faut compter 2h30-3h00 en fonction du village où vous logez. De Plitvice à Split, ce sont 5 bonnes heures (avec routes sinueuses et bouchons à l'entrée de Split).

Des infos sur notre escale à Plitvice et sur notre semaine à Split : prochainement.

  • 4ème étape : Split > Ljubljana

 

Départ le 12 Août à 15h (au lieu de 14h prévue). Arrivée vers minuit le même jour.

Nous sommes partis avec une heure de retard de Split. Il parait que les retards sont habituels sur cette ligne, c'est le même train qui fait Zagreb/Split dans les deux sens, et les petits retards accumulés à l'aller entraînent un retard au retour (logique). Comme nous avions une heure de retard et une correspondance de 20 minutes à Zagreb, autant vous dire que nous avons passé le trajet à demander au contrôleur si nous allions bien avoir notre prochain train... Et il avait beau nous dire que oui, on ne lui faisait pas vraiment confiance.Les autres passagers non plus ! Pourtant, incroyable mais vrai, notre correspondance, le train de nuit en direction de Zurich, nous attendait bien ! Nous avons donc pris ce deuxième train pour 1h pour arriver à Ljubljana. Comme c'était un train couchette et que nous n'avions pas réservé, nous avons passé l'heure debout dans un couloir. Nous avons pu voir comment se passe un contrôle de douane à la frontière dans un train... et on avait pas intérêt à rigoler !

Pour en savoir plus sur Ljubljana : 

  • 5ème et dernière étape : Ljubljana > Dijon

 

Départ le 15 Août à 7h30. Arrivée à Dijon à 19h...

Dernier et plus long trajet de toutes les vacances... 6 trains, avec des correspondances de moins de 10 minutes à chaque fois. C'est la fin, on est triste, fatigué, stressé... Pas évident ce trajet. Arrivés à bon port avec une petite amende en prime (20€), car nous n'avions pas eu le temps de réserver notre dernier billet de train : avec le pass, seul le train "frontière" (pour nous le train BASEL (Suisse) > MULHOUSE) est pris en charge. Le billet de train MULHOUSE > DIJON était à acheter séparément (même avec l'amende on s'en sort pas trop mal)

2. NOTRE BUDGET TRANSPORT

  • PASS INTERRAIL - VOYAGE 7 JOUR SUR 1 MOIS - Tarif jeune : 224€ (on a bénéficié d'une petite réduc car acheté début mars).

  • RESERVATION COUCHETTE : 50€ (pour rien vu qu'on a dormi par terre). 

  • AMENDE BILLET DE TRAIN RETOUR FRANCE : 20€

  • BUS : 30€ sur getbybus

Ce qui nous fait un total de budget Transport de 300€ environ chacun. Pas mal pour parcourir autant de km sur 19 jours :)

3. BILAN

Plus de 50h de train. 54h je crois pour être exact.

Pour faire un road trip en Europe, je pense que c'est une super solution !

 

AVANTAGES :

  • Le prix du billet est correct ! Le tout est de bien planifier et s'organiser car on ne compte pas en nombre de train mais en nombre de jours de voyages. Nous nous sommes organisés pour faire un maximum de trajets sur une journée pour rentabiliser le pass. Je pense qu'en avion ou en voiture on en aurait eu pour le double du prix.

  • La tranquillité une fois dans le train, il n'y a plus qu'à attendre le prochain arrêt. Pas de problème de voiture, de qui conduit, de péages, de bouchons, de vignette... C'est le moment de se remettre aux mots croisés, bracelets brésiliens, dormir... ou observer les paysages ! Au final on a quand même traversé 6 pays, et ça vaut le coup d'œil !

  • C'est un endroit privilégié pour rencontrer du monde, ou juste échanger le temps d'un trajet avec des personnes venant de tout horizons. On garde un super souvenir de notre nuit par terre, à boire l'apéro avec d'autres jeunes rencontrés quelques heures avant !

 

INCONVENIENTS :

  • C'est fatigant malgré tout, car il faut souvent prendre plusieurs trains pour faire une étape, et donc surveiller les horaires, les arrêts, changer de train en parfois moins de 10 minutes... Un peu stressant également s'il y a des retards. Au final, nous n'avons eu aucun problème de ce côté là, et pourtant on a multiplié les risques !

  • Malgré le pass, certains trajets sont à réserver, c'es à dire qu'il faut payer un supplément pour avoir un siège. Pour notre part, nous sommes souvent montés dans les trains sans réservation, avec le risque de ne pas avoir de siège et se retrouver debout dans un couloir. De ce côté là également, nous n'avons pas eu de problème, à part quelque fois de longues discussions avec les contrôleurs... A vous de voir, mais réserver tous les trains peut vite faire grossir le budget.

  • Les trains couchettes sont à réserver obligatoirement, au prix d'une cinquantaine d'euros... A envisager dans le budget également. Ces trains permettent tout de même de parcourir de longue distance de nuit, et donc de ne pas perdre une journée de voyage en transport. Il parait qu'elles sont confortables. On peut pas vous dire :p

Dans tous les cas, c'est une AVENTURE. Mais vraiment !

Forcément il y aura des galères, de belles rencontres, des surprises... 

Et tout çà, çà fait plein de choses à raconter au retour, 

et çà donne aux vacances un petit goût unique ! On a adoré !

TOUR DU MONDE A VELO

BEHIND THE KEYBOARD