TOUR DU MONDE EN SAC À DOS, À DEUX

BEHIND THE KEYBOARD

Premiers pas aux Philippines : Soirée à Cebu City et les requins baleines à Oslob.


Troisième étape de notre tour du monde, nous sommes aux Philippines tout le mois d’avril 2018.

Pour en savoir plus sur notre itinéraire, c’est ici.

Cebu City (Jour 1 et 2)

Après deux vols Ho Chi Minh – Manille et Manille - Cebu City, nous sommes arrivés à notre auberge Le Village vers 20h00. Le temps de déposer nos affaires et nous étions déjà en train de boire un Rhum-Coca avec tous les gens de l’hôtel ! Rien de telle qu’une bonne soirée pour se mettre dans le bain du niveau pays… Et nous avons été servis ! Avec 2 Philippines et quelques autres voyageurs de l’auberge, nous sommes allés dans un club puis avons démarré la matinée (6h00) dans un restaurant local. J’ai réussi à faire manger du poulpe à Fabien, et il a même goûté au BALUT, un œuf avec le fœtus (l’alcool aidant ?) !

Autant vous dire que notre deuxième jour sur Cebu City n’a pas été très productif… et ce n’était pas bien grave. La ville est assez grande, mais il n’y a pas grand chose à faire. Le contraste entre les populations est très marqué : dans la même rue, on peut trouver un immense centre commercial avec toutes les marques imaginables… et un quartier très pauvre avec des maisons construites en taules.

Notre première impression de ce pays est plutôt bonne ! Les Philippins parlent très bien anglais, çà nous change des Vietnamiens, et plusieurs de leurs mots en Pilipino ressemble à de l’espagnol. Ils sont très avenants, tout le monde nous salue et nous sourit… C’est peut être grâce aux cheveux et la barbe de Fab ?

Oslob (Jour 3 et 4)

Nous décidons donc de ne pas rester plus de deux jours à Cebu City et prendre un bus le matin en direction de Oslob, dans le sud de l’île. Des bus partent toutes les demi-heure de la bus station Sud avec A/C et film chelou en bonus !

Après 5h de route, nous sommes arrivés à notre auberge à Atawan juste après Oslob : Sharky Hostel.

L'auberge est située au bord d’une plage où sont amarrés plusieurs bateaux de pêcheurs. Bon, on ne va pas vous faire de surprise, on n’a pas du tout aimé l’auberge. On a dormi la première nuit en petit bungalow en bamboo, et la deuxième nuit en dorme : correct. Mais le staff n’est vraiment pas cool : on a eu l’impression de déranger à chaque fois, et ils nous on presque fait rater le bateau lors de notre départ de l’île.

En revanche, l’auberge propose la sortie avec les Requins Baleines pour 1000PHP (environ 15€), bien pratique car comme les départs pour cette excursion se font depuis la plage derrière l’auberge, nous sommes les premiers sur place et dans l’eau !

C’est donc ce que nous avons fait pour notre grande journée excursion sur l’île de Cebu :

  • Nager avec les requin-baleines :

Réveil à 5h (çà pique) pour être à 5h30 au petit port de Tanawan. Il y a déjà beaucoup de monde qui attend pour l’excursion.

Après 10 minutes de breafing sur le déroulement de l’excursion et sur l’importance de ne pas toucher les requins baleine, nous montons à 10 dans un petit bateau de pêcheur et nous dirigeons vers le large. Enfin, le large… Pas vraiment ! En 3 minutes top chrono nous sommes dans la zone des requins ! On aperçoit un aileron et hop, tout le monde dans l’eau. On voit notre premier requin, de 4 mètres de long environ… Puis un deuxième, troisième, un quatrième d’au moins 7/8 mètres…. Il n’y a qu’à garder la tête dans l’eau et observer ces géants ! C’est magnifique et surtout impressionnant de les voir d’aussi près et aussi bien, tant l’eau est claire !

Précision importante : mais pourquoi autant de requins baleines au même endroit et surtout à 3 minutes de la plage ? Historiquement, les pêcheurs jetaient de la nourriture aux requins loin de leurs filets pour éviter que ces derniers ne mangent leurs prises. A force, les requins se sont habitués et certains sont devenus sédentaires. Les pêcheurs se sont alors rendus compte qu’attirer les requins… attirait également les touristes ! Depuis, Oslob attire énormément de touristes et même si les excursions sont plutôt bien organisées (maximum de personnes en même temps dans la zone de requins), on peut y voir un côté très négatif à cette activité.

J’avais déjà vécu cette expérience au Mexique, mais nous étions à plus de 2h30 au large et nous avions dû les « chasser »… L’expérience au large et incertaine procure beaucoup plus d’adrénaline, mais également beaucoup moins de belles images en tête !

  • Canyoning dans les cascades d’Alegria près de Moalboal

A 6h30 nous étions de retour à notre auberge, ce qui nous laissait encore une journée entière pour profiter de l’île. Nous avons booké un tour de canyoning auprès de l’agence pour 1400PHP. A 8h un tuktuk est venu nous chercher pour nous emmener de l’autre côté de l’île, à Alegria. D’ici nous sommes parti en moto avec un guide dans la montagne, en traversant des paysages magnifiques : de la jungle, des forêts de palmier, des petits villages… et enfin les cascades.

Nous avons donc passé les 3 niveaux de cascades en profitant de l’eau bleue turquoise et fraiche, et en sautant à différents niveaux… Pas bien haut pour moi car lors du premier saut je me suis un peu râtée… Pas tout à fait un plat, un demi-plat je dirais (j’ai encore des bleus sur les cuisses !). On a passé de bons moments, mais le tour a été un peu rapide, car en moins d’une heure nous avions fini.

  • Kawasan Falls

Entrée 40PHP (moins d'un euro). Enfin pour notre dernière activité de la journée, nous sommes allés à Kawasan Falls. Sur plusieurs niveaux, de superbes cascades et piscines naturelles d’une eau bleue turquoise. Les paysages sont magnifiques, mais le lieu est victime de son succès et blindé de monde ! Nous avons tout de même réussi à trouver quelques endroits calmes pour se rafraichir.

  • La ville d'Oslob

Lors de Holy Week (Pâques), les Philippins, très catholiques, fêtent Good Friday et tout est bloqué : pas de transport, pas d’activité touristique… C’est férié ! Mais nous nous souhaitions prendre un bateau pour Bohol lors de Good Friday… et en demandant aux locaux, nous n’avions pas le même son de cloche. Pour terminer la journée, nous nous sommes donc rendus sur Oslob même, au port, à la recherche d’informations. Là-bas, nous avons rencontré plusieurs chauffeurs de tuktuk, et des personnes qui travaillent sur les bateaux. Après avoir partagé quelques bières avec eux, on a réussi à savoir qu’un bateau partirait pour sûr dans la matinée, à 8h ou 9h, ou 10h (oui bon, on a pas réussi à savoir l’heure, mais c’est déjà çà !). On a continué la soirée dans un petit resto dans Oslob dans lequel il y avait du Wifi (tellement rare !).

Quelques conseils en bref pour les futurs voyageurs sur Cebu :

- Ne résidez sur Atawan au Sharky Hostel que pour une nuit et pour les requins. Il n’y a rien d’autre à faire dans le village, pas de bons restaurants et pas de Wifi.

- En revanche, on a bien aimé Oslob. Il y a un petit marché, une grande église, une ancienne prison, et surtout beaucoup d’animation.

- Pour les requins : 1000PHP. La baignade dure 30 minutes et le matériel de snorkel est fourni. Pensez à arriver tôt (5h30-6h).

- Pour se déplacer entre les villes sur la côte de Oslob, on peut monter à tout moment dans un bus touristique qui fait le trajet entre Cebu City et le Sud de l’île. Il est possible de louer un scooter à plusieurs endroits pour 500PHP par jour (8€ environ). Enfin on peut emprunter les tuktuk ou faire du stop (ce qu’on a réussi à faire une seule fois).

- Quelques autres activités que nous n’avons pas eu le temps de faire sur Cebu :

  • les sardines à Moalboal

  • un tour des cascades, l’île en possède plusieurs qui sont bien indiquées le long des routes, et il paraît qu’elles sont toutes plus belles les unes que les autres.

  • Suminion Island, une petite île à une heure de bateau avec des îlots de sable blanc.

Notre séjour sur Cebu a été court,

mais on commence à avoir un bon aperçu du pays.

C’est BEAU : les plages sont de sables blancs, l’eau est turquoise,

et les Philippins ont le smile !! On a hâte de découvrir Bohol !

#Philippines #Cebu #TourDuMonde

TOUR DU MONDE A VELO

BEHIND THE KEYBOARD