TOUR DU MONDE EN SAC À DOS, À DEUX

BEHIND THE KEYBOARD

Notre traversée du Costa Rica en 4x4 et camping sauvage


Pour ce 5ème pays de notre tour du monde, on a eu envie d’une expérience « différente » de ce qu’on avait pu vivre précédemment dans notre voyage. Du coup, on a choisi de voyager au Costa Rica avec Nomad America :

en 4x4 avec une tente sur le toit et tout le matos de camping inclus.

De quoi pouvoir voyager en autonomie complète, aller où on veut quand on veut,

et décider de passer la nuit dans n’importe quel endroit du pays !

Une fois le 4x4 récupéré après notre longue traversée du Nicaragua (lisez cet article pour en savoir plus), c’est parti pour une nouvelle aventure !

Avec seulement 14 jours de voyage, on a dû faire des choix concernant notre itinéraire. Le pays n’est pas très grand mais les routes sont très très mauvaises : des trous, des rivières à traverser, et quand il y a une « bonne route », il y a les camions… Chaque déplacement prend donc beaucoup de temps !

Voilà en gros les différentes étapes de notre trajet :

La côte Pacifique

On a adoré ! Nos premiers spots de camping sauvage, nos premières plages, nos premiers animaux… C’est top la liberté et surtout ces paysages de fou ! Se réveiller face à la mer tous les matins, déjeuner les pieds dans le sable noir, aller se baigner (en guise de douche)… Le rêve !

On a commencé par le parc Manuel Antonio, puis passé une nuit à Playa Hermosa, une plage de sable noir et des vagues de malade ! On ne s’y est pas risqué, regarder les surfeurs pros c’était déjà bien assez impressionnant !

On a ensuite pris le ferry à Puntarenas pour nous rendre sur la péninsule de Nicoya ! Une petite faim ? Pas de problème, on sort le matos et hop : ^^

Changement de décors, c’est beaucoup plus sauvage, brut, de toutes petites routes en très mauvais état… On est content d’avoir un gros 4x4 !

On a passé notre deuxième nuit à Montezuma, un tout petit village le long d’une belle plage. Nous n’étions pas les seuls sur ce spot, on a rencontré un couple de Canadien qui voyage avec ses deux enfants de 2 ans et… 7 mois ! Comme quoi, si on veut voyager, il n’y a aucune barrière à se mettre ! On a également passé la soirée avec Nico et Mika, un couple de Chilien qui voyage en kombi depuis plus de 2 ans ! Ils vivent grâce à leurs économies, et de la vente de bijoux, vêtements qu’ils customisent. Super moment !

Comme vous pouvez le voir sur les photos, on était super bien équipé ! On faisait nos courses régulièrement pour pouvoir se cuisiner des bons petits plats chaque jour. A vrai dire, ce sont nos repas qui rythmaient notre journée !

Pour notre troisième spot, on s’est rendu sur Playa Coyote. Le trajet n’a pas été facile car on a du traverser plusieurs rivières, et les routes étaient très mauvaises, mais en arrivant, on était bien content d’avoir cette immense plage rien que pour nous, et un coucher de soleil exceptionnel !

Pour notre dernière nuit sur la côte Pacifique, on s’est rendu sur Samara puis Nosara. Après ces 4 jours à profiter des plages, on était prêt pour retourner dans le centre du pays !

Monteverde

Fini les plages et… fini le soleil ! Après 6h de route (c’est long !), on se retrouve en altitude dans la brume, les nuages, et sous la pluie ! Niveau spot, c’était pas tip top car on a dormi sur un parking. Par contre on vous parle de notre visite de la forêt de nuit dans cet article !

A Monteverde, il y a beaucoup d’activités comme des parcs d’accro-branches, des tyroliennes, et plusieurs parcs… On peut en soit y rester plusieurs jours. Mais avec le temps pourri qu’on avait, on a voulu retourner plus rapidement que prévu sur la côte !

La côte Caraïbes

On a donc mis le cap sur Tortuguero. On vous parle de ce parc dans cet article également. On y a dormi à côté du port d’embarcation pour la presque île (« port » : une rivières et deux barques). Il a plu comme jamais, et il y avait des panneaux indiquant la présence de serpents mortels là où nous campions… Je vous dis pas comment j’ai flippé quand je suis allée faire pipi dans la nuit !

Ensuite, direction le sud ! C’est sur cette côte qu’on a trouvé LE spot. NOTRE plage déserte. Celle où on a été solo à chaque fois. C’était une expérience de dingue d’être dans la nature et de ne voir personne pendant plusieurs jours. On a tellement passé un bon moment qu’on est retourné sur cette plage pour notre dernière nuit, avant le retour à San José !

Next stop Cahuita, où nous sommes allés au camping Maria, histoire d’avoir accès à une vraie salle de bain, une cuisine, et peut être rencontrer du monde. Cahuita est tout petit et très très calme, mais les deux plages (Playa Negra et Playa Blanca) sont très agréables. Il y a plein de paresseux dans les arbres sur la plage, des cocotiers partout, et on nous a dit du bien du parc (nous n’y sommes pas allés)… On y a rencontré Sandra, une canadienne avec qui on a passé une très bonne soirée au camping.

Contrairement à Cahuita, Porto Viejo est beaucoup plus agité ! Un petit village reggae avec beaucoup de Jamaïcains, des bars, des restos… C’est très touristique, donc parfait pour notre envie de retour à la civilisation ! On a passé l'aprem a matté la finale de la Champions League, la majorité du bar étant pour le Real Madrid (le goal est Costaricain !).

On y a aussi fait la fête avec Sandra et des gens de son hostel ! C’était bien top et une bonne manière de finir ce road trip !

Bilan de ce road trip

Vous l’avez compris, on a été conquis par l’expérience 4x4 camping sauvage dans le pays !

On a quand même quelques points à préciser pour nuancer notre avis sur ce type de voyage :

  • La location de la voiture coûte cher : 1500$ soient environ 1300€. Comme les hébergement coûtent très cher (30€ la chambre en moyenne), on a estimé qu'on s'en sortaient pas trop mal, et que l'aventure valait le prix. Il faut également ajouter à çà que la qualité du service de Nomad America est exceptionnelle : un téléphone avec de la data nous a été fourni, ils nous ont laissé dormir dans la tente sur le parking de leur agence la veille du check-in et le soir du check-out, ils ont été disponibles et à notre service pendant tout le séjour, et enfin, il nous ont déposé à l'aéroport le jour de notre départ !

  • Etre indépendant c’est top, mais çà implique beaucoup d’heures de conduite, en général 4 ou 5h, sur des routes pas agréables… Même si on avait la musique à fond, c’est long !

  • Nous avions toute notre vie dans le 4x4. Après avoir entendu plusieurs histoires de vol des affaires dans la voiture laissée sans surveillance, nous n’étions pas hyper rassurés à l’idée de laisser la voiture solo. Du coup, on s’en est rarement éloigné, c’est un peu contraignant.

  • On a parfois eu des petits coups de flippe la nuit. En étant solo au milieu de nulle part, en pleine nuit, et que tu entends du bruit aux alentours... On ne laissait rien sorti, et on avait avec nous dans la tente notre sac avec les choses importantes. Le lendemain on a parfois vu des traces de pas dans le sable autour de la voiture... Mais au final, tout s'est bien passé !

  • Le camping sauvage c’est cool, mais prendre seulement 2 douches en 15 jours c’est un peu juste !

Enfin, on a découvert une application géniale qui servira à tous les voyageurs du monde : http://ioverlander.com/ .

Cette appli a plusieurs fonctionnalités dont celle de recenser tous les spots de camping sauvage. Chacun peut alimenter la map ou donner son avis sur le spot. C'est une super communauté, on vous recommande !

OUAHOU ! Encore une nouvelle expérience de voyage

pendant notre tour du monde !

Le Costa Rica et l'Amérique Centrale c'est fini, direction la COLOMBIE !!

#CostaRica #Camping #TourDuMonde

TOUR DU MONDE A VELO

BEHIND THE KEYBOARD